Ignorer la navigation

Trace écrite

Leçon

Première partie : chrétienté et islam au Moyen Age (VIè-XIIIè siècles).

Question : quels sont les points communs, les différences et les relations entre ces trois empires ?

I - Un empire byzantin millénaire.

L’Empire byzantin se veut l’héritier de l’Empire romain. L’empereur se fait d’abord appeler Auguste, puis basileus : il est le chef de l’armée et de l’administration, un législateur et un bâtisseur. Constantinople est la capitale politique, économique et religieuse de l’Empire.
Grâce à sa position de carrefour entre Orient et Occident, l’Empire byzantin est prospère et influence les peuples voisins. Mais ses richesses sont convoitées par de nombreux ennemis. Il disparait en 1453.

II - Un empire carolingien éphémère.

Charlemagne, roi des Francs (768-814), recrée un empire en Occident grâce à ses conquêtes. Couronné empereur par le pape, il devient le successeur des empereurs romains. Depuis Aix-la-Chapelle, il réunit des assemblées et envoie des missi dominici dans les 300 comtés de son Empire.
Mais l’empire de Charlemagne est menacé par de nombreuses invasions, et partagé entre ses trois petits-fils en 843 au partage de Verdun.

III - Une religion, deux églises.

Le christianisme est la religion officielle des deux empires. Les empereurs, couronnés par les chefs de leur Église, évangélisent les populations païennes. Ils font construire des églises imposantes.
Mais les pratiques religieuses des chrétiens d’Orient et d’Occident s’éloignent peu à peu. L’Église de Byzance refuse l’autorité du pape et devient l’Église orthodoxe.
L’opposition entre chrétiens est renforcée après la prise de Constantinople, suivie de son pillage, par les chrétiens d’Occident, lors de la quatrième croisade (1204).

IV - Un empire musulman dirigé par un calife.

Mohamed est à l’origine d’une nouvelle religion monothéiste, l’islam. À sa mort, en 632, les musulmans se divisent rapidement, entre sunnites et chiites.
Les conquêtes sont rapides. Après les quatre premiers califes, l’empire est dirigé par la dynastie des Omeyyades, dont la capitale est Damas. Au début du VIIIe siècle, les armées musulmanes atteignent l’Espagne, appelée alors Al-Andalus. Elles sont repoussées par Charles Martel à Poitiers, en 732. elles se heurtent aussi à l’empire byzantin.
En 750, les abbassides prennent le pouvoir. La capitale est Bagdad. L’empire est dirigé par le calife.
Les villes concentrent les populations et deviennent les cœurs économiques  et culturels de l’empire. Elles s’organisent autour de la grande mosquée et du palais. On y vient pour faire du commerce dans le souk, des études dans les madrasas (écoles religieuses), ou en pèlerinage lors des grandes fêtes.
Pour montrer leur prestige, les califes font réaliser des bâtiments à la décoration raffinée (mosquées, fontaines).

V - Des contacts nombreux en méditerranée.

Les arts sont inspirés des différentes cultures de l’empire comme la culture perse. La calligraphie se développe. Certains monuments, comme la basilique Sainte-Sophie, illustrent les contacts entre les cultures.
Les califes Haroun Al-Rachid (786-809) et Al-Mamoun (813- 833) encouragent la philosophie, la théologie, les mathématiques et la géométrie. Les savants musulmans s’intéressent à certains textes antiques, qu’ils traduisent en arabe. Les connaissances se diffusent en occident.
Les échanges entre les États chrétiens et le monde musulman sont variés. La Méditerranée est sillonnée par des marins, des guerriers, des marchands. Certains territoires comme la Sicile ou l’Espagne sont des lieux privilégiés d’échanges.

Connaître et utiliser un vocabulaire précis

Un basileus : nom donné à l’empereur byzantin (du grec « roi »).

Une croisade : expédition militaire et religieuse vers Jérusalem et la Terre sainte.

L’Église orthodoxe : communauté des chrétiens de l’Empire byzantin obéissant au patriarche de Constantinople.

L’Église catholique : communauté des chrétiens d’Occident obéissant au pape (Rome).

Un empereur : chef d’un empire, possédant un pouvoir politique, judiciaire, militaire et religieux.

Un empire : ensemble de peuples et de territoires unis sous l’autorité d’un même chef, l’empereur.

Évangéliser : diffuser le message des Évangiles, c’est-à-dire la religion chrétienne.

La charia : ensemble des règles religieuses et sociales que doivent suivre les musulmans (« loi » en arabe).

Un vizir : fonctionnaire ayant le rôle de conseiller ou de ministre.

Calife : Chef religieux, politique et militaire, à l’image de Mohamed, le fondateur de l’islam.

Coran : Selon la tradition religieuse, le Coran est le livre sacré des musulmans. Le Coran est divisé en 114 sourates (chapitres).

Le djihâd : Effort pour renforcer et répandre la foi musulmane.

Un prophète : personne choisie par Dieu pour transmettre son message au reste des hommes.

Allah : mot arabe qui désigne Dieu.

Une mosquée : lieu de culte des musulmans.

Une croisade : expédition militaire et religieuse vers Jérusalem et la Terre sainte.

Un croisé : une personne participant à une croisade.

La Terre sainte : pour les chrétiens, la région où a vécu Jésus.

Situer dans l'espace

Le bassin Méditerranéen au IXè siècle.

Naissance et diffusion de l'islam

Situer dans le temps

Frise sur les chrétientés.

Dates à apprendre :

  1. Règne de Justinien
  2. Règne et couronnement de Charlemagne
  3. Traité de Verdun
  4. Schisme de l'Eglise
  5. Prise de Constantinople.
  6. Frise sur l'Empire musulman

Dates à apprendre :

L'Hégire

Mort de Mahomet

Conquêtes musulmanes : VIIè-VIIIè siècle.

Première croisade : 1096-1099

Prise de Bagdad par les Mongols