Ignorer la navigation

Leçon

Trace écrite

Chapitre II : Les mutations des espaces productifs.

I - Une agriculture modernisée et spécialisée.

L’agriculture française s’est modernisée depuis les années 1960, sous l’effet de la politique agricole commune (PAC). Grâce à la mécanisation et à l’utilisation des produits chimiques et de semences sélectionnées, les rendements ont été améliorés et les paysages agricoles évoluent.
Cette modernisation a eu également des conséquences négatives : pollution des eaux et des sols, problèmes sanitaires. En réaction, de nouvelles pratiques agricoles moins néfastes pour l’environnement se développent. C’est le cas de l’agriculture biologique ou de nombreuses productions (vins, fromages, etc.) protégées par des labels de qualité, qui s’appuient sur des terroirs.

II - Les nouveaux territoires de l'industrie.

Sous l’effet de la mondialisation, la localisation des activités industrielles change. Les industries traditionnelles du Nord et de l’Est, fondées sur l’exploitation des matières premières (charbon, fer), sont en crise. Certains territoires se reconvertissent avec l’aide de l’État et des collectivités (régions, départements).
Les régions du Sud et de l’Ouest connaissent un nouvel essor grâce à des politiques d’aménagement nationales (déconcentration industrielle, création des zones industrialo-portuaires et des pôles de compétitivité). Ce sont les métropoles qui bénéficient le plus du redéploiement de l’industrie, grâce aux technopôles (Inovallée à Grenoble, Sophia-Antipolis à Nice, etc.). Des activités de haute technologie y sont pratiquées.

III - Une économie tertiarisée qui profite aux métropoles.

Le vieillissement de la population, la diminution du temps de travail, de nouvelles habitudes de consommation entrainent l’essor des entreprises fournissant des services à la population dans la santé, les loisirs, la culture et le tourisme. C’est la tertiarisation de l’économie.
Les activités de services sont très diverses et les plus importantes sont de plus en plus concentrées dans les quartiers d’affaires des métropoles. Ces espaces attirent les entreprises financières (banques, assurances) et les sièges de grandes entreprises multinationales.

Utiliser un vocabulaire précis

La déconcentration industrielle : transfert d’activités industrielles de la région parisienne vers les autres régions.

Un pôle de compétitivité : regroupement d’entreprises, de centres de recherche et d’universités, encouragés par l’État.

La politique agricole commune (PAC) : politique mise en place par l’UE dans les années 1960 pour augmenter la production agricole. Elle vise aujourd’hui à soutenir les agriculteurs et à préserver l’environnement.

Les services : activités qui ne produisent pas de biens matériels. On parle aussi de secteur tertiaire (commerce, transport, finance, enseignement, médecine, recherche, etc.).

Une technopôle : parc d’activités de haute technologie associé à des centres de recherche et d’enseignement supérieur.

La tertiarisation : transformation de l’économie vers des activités de services et de recherche.

Le tourisme : déplacement de loisir entrainant un changement temporaire de résidence.

Situer dans l'espace

Les espaces productifs agricoles.

Les espaces productifs industriels.

Les espaces productifs de services : l'exemple du tourisme.

Quelques chiffres

Part de la population active qui travaille :

- dans les services  : 78%.

- dans l'industrie : 19%

- dans l'agriculture : 3%

Les bases de la leçon