Ignorer la navigation

2) L'aire urbaine de Toulouse.

Question

Comment la métropolisation et la mondialisation ont-elles transformé l'aire urbaine de Toulouse ?

Réaliser un schéma

Document 1. L'évolution de la banlieue toulousaine.

La banlieue en 1968.

La banlieue en 2011.

Carte IGN Top 25, 2011

L’aire urbaine de Toulouse regroupe la ville-centre, les banlieues et les communes périurbaines. C’est l’une des aires urbaines qui connait la plus forte croissance en France : chaque année, elle augmente de 8 000 nouveaux habitants.

Document 2. Une commune périurbaine, Fonsorbes

La commune de Fonsorbes se situe à une quinzaine de kilomètres au sud-ouest de Toulouse. Elle fait partie de l’aire urbaine, mais elle est séparée de l’agglomération par des espaces non bâtis.

Document 3. La ville, la voiture, les transports en commun.

La ville-centre.

Le tram de Toulouse.

Un représentant de Tisséo, le réseau des transports en commun de l’agglomération toulousaine, explique la nécessité de développer les transports en commun.
"L’agglomération enregistre quatre millions de déplacements par jour, dont 16 % de transports en commun. Il y en aura 500 000 quotidiens de plus d’ici 10 ans. Aux heures de pointe, le périphérique est saturé, d’autres voies secondaires aussi, le métro atteint ses limites de capacité. Il y a un risque de moindre attractivité économique de l’agglomération [...]. Les transports en commun doivent favoriser la proximité entre l’habitat et les zones d’emploi : 35 % des salariés sont mal desservis. On doit aussi développer des modes actifs, à pied ou à vélo."
« Transports urbains : en attendant Linéo et le métro », La Dépêche, 24 septembre 2015.

Document 4. L'extension de l'aire urbaine et les rurbains (ou périurbains)

Les « rurbains »
Le terme « rurbains » désigne les nouveaux habitants des espaces ruraux qui travaillent en ville.
Sur l’axe Toulouse-Albi, les lotissements fleurissent depuis une quinzaine d’années. Attirés par l’environnement et des prix beaucoup plus raisonnables que dans la couronne toulousaine, les « rurbains » sont venus s’installer en masse. Quelques minutes d’autoroute ou de train et l’agitation de la ville est oubliée.
« Gaillacois et axe Toulouse - Albi : toujours attractifs mais moins euphoriques », La Dépêche, 21 mars 2014.

Réaliser un schéma de l'aire urbaine.

1) Document 1. Situer les deux documents de Colomiers et de Tournefeuille sur les deux cartes. Que constates-tu ?

2) Quelle partie de l'aire urbaine connaît la plus forte croissance ? Sur quels espaces les nouvelles constructions ont-elles été réalisées ?

3) Document 2. Situe la commune de Fonsorbes dans l'aire urbaine. Décris la photographie. Fais des hypothèses sur le mode de vie des habitants.

4) Document 3. Relevez deux informations qui montrent l'accroissement de la circulation. Quels problèmes cela pose-t-il et quelles solutions sont proposées ?

5) Document 4. Qu'est-ce qu'un "rurbain" ? Cite deux raisons qui ont poussé une partie de la population à s'installer dans les campagnes périurbaines ? Quels problèmes cela pose-t-il ?

Conclusion :

En t'appuyant sur l'exemple de Toulouse, réalise un schéma d'une aire urbaine. Fais apparaître notamment en légende :

-  les différentes parties de l'aire urbaine ainsi que l'espace rural.

- les moyens de communication

- les migrations pendulaires.