Ignorer la navigation

Leçon

Trace écrite

Chapitre I : Un territoire sous influence urbaine.

I - La croissance des villes sur le territoire français.

Depuis les années 1950, les villes connaissent une forte croissance démographique. Aujourd’hui, les villes du Grand Ouest et du Sud sont les plus attractives, car elles bénéficient de l’essor de nouvelles activités économiques et de la recherche d’une meilleure qualité de vie.
Une aire urbaine regroupe toutes les communes qui dépendent d’un pôle urbain, c’est-à-dire qu’au moins 40 % de leurs habitants y travaillent). On peut donc appartenir à une aire urbaine, mais vivre à la campagne, dans une commune périurbaine.

II - La métropolisation du territoire français.

En lien avec la mondialisation, le territoire français est marqué par la métropolisation : les métropoles concentrent les emplois qualifiés, les sièges d’entreprises et les activités de recherche et de développement.
La métropolisation profite à l’agglomération parisienne, dont la taille remarquable par rapport aux autres grandes villes est un trait caractéristique du territoire français.
De fortes inégalités apparaissent au sein des métropoles. La gentrification provoque le départ des populations les plus pauvres du centre-ville vers les périphéries urbaines.

III - La périurbanisation.

La croissance urbaine entraine un fort étalement urbain. La voiture individuelle et le développement des infrastructures de transport ont permis à de nombreux citadins de s’installer dans des maisons individuelles, situées dans des communes périurbaines. Les prix du logement y sont moins élevés.
Cette périurbanisation provoque d’importantes migrations pendulaires et l’engorgement des principaux axes de transport aux heures de pointe.
L’étalement urbain se produit au détriment des terres agricoles.

Se repérer dans l'espace.

Carte 1 : Les principales aires urbaines en France

Schéma d'une aire urbaine.

Connaître et utiliser un vocabulaire précis.

Une aire urbaine : espace constitué du pôle urbain (ville-centre et ses banlieues)  et de la couronne périurbaine (les communes périurbaines).
La croissance urbaine : augmentation de la population des villes.
L’étalement urbain : augmentation de la superficie des espaces urbains due au développement d’un habitat peu dense (maisons individuelles) et à la généralisation de l’automobile.
La gentrification : transformation d’un quartier urbain ancien au profit de populations aisées.
Une métropole : grande ville où sont concentrés les lieux de pouvoir politique, économique et culturel.
La métropolisation : concentration des activités et des pouvoirs dans les plus grandes villes.
Les migrations pendulaires : déplacements quotidiens entre le lieu de résidence et le lieu de travail.
La mondialisation : ensemble de relations (économiques, culturelles, etc.) mettant en contact les différents espaces de la planète.
La périurbanisation : diffusion de l’urbanisation dans un espace encore rural.