Ignorer la navigation

Leçon 3 : l'affirmation du pouvoir royal

Partie 3 : l'affirmation de l'Etat monarchique

Chapitre III : l'affirmation de l'Etat monarchique.

I - Les premiers Capétiens (Xᵉ-XIIᵉ siècle).

Sous Hugues Capet, le royaume reste dominé par de grands seigneurs. Le roi ne gouverne directement que le domaine royal, autour de Paris.
Les grands seigneurs attribuent des fiefs à d’autres seigneurs, qui deviennent leurs vassaux. En échange, les vassaux leur doivent fidélité et assistance, notamment pour faire la guerre. C'est la féodalité.
Mais le roi a un grand prestige et les Capétiens étendent le domaine royal .

II - La construction du territoire national (XIIᵉ-XVᵉ siècle).

À partir du XIIe siècle, les rois de France tentent d'imposer leur pouvoir aux grands seigneurs.
Les rois de France et d’Angleterre s’affrontent pendant la guerre de Cent Ans. Charles VII et Louis XI achèvent de constituer le territoire national.

III - Un état moderne au service de la monarchie.

Le roi dispose désormais d’une administration : il envoie des représentants dans les provinces.. Il impose ses ordonnances dans tout le royaume.
Le roi se réserve le privilège d’émettre la monnaie et met en place une armée permanente. Son gouvernement est de mieux en mieux organisé.

Utiliser un vocabulaire précis.

Les baillis et les sénéchaux : représentants du roi dans les provinces appartenant au domaine royal.
Le Conseil de France : groupe de grands seigneurs chargés de conseiller le roi dans la direction de son armée et de son administration.
Un fief : terre accordée par un seigneur à son vassal, en échange de ses services.
L’hommage : cérémonie durant laquelle le vassal prête un serment de fidélité à son seigneur.
Une ordonnance : décision du roi qui s’applique dans tout le royaume.
Le sacre : cérémonie par laquelle le roi devient un personnage sacré.
Un vassal et un suzerain : le vassal fait un serment de fidélité à un suzerain, en échange d’un fief et de sa protection.

Situer dans le temps.

Situer dans l'espace