Ignorer la navigation

Histoire

Le programme de l'année

Introduction : rappel du programme de 6è.

L'histoire commence au IIIè millénaire avec l'apparition des premières civilisations et des premières écritures.
C'est le début de l'Antiquité avec les civilisations égyptienne, grecque, romaine, chinoise... Les premières religions monothéistes, le judaïsme puis le christianisme, apparaissent. L'Antiquité se termine avec la chute de l'Empire romain d'Occident au Vè siècle envahi par les peuples germaniques.
C'est alors que commence le Moyen Age.

Première partie : le Moyen Age.

I – Les débuts de l'islam.

La civilisation musulmane se développe du VIIè au IXème siècle dans la péninsule arabique. Elle est unie autour d'une nouvelle religion écrite notamment dans le Coran fondée sur la croyance en un dieu unique, Allah, et en son prophète, Mahomet.
Repère : l'Hégire en 622.

II – La chrétienté occidentale au Moyen Age.

Au Moyen Age, on distingue principalement trois catégories de population : ceux qui travaillent, les paysans, ceux qui combattent, les seigneurs, et ceux qui prient, les clercs.

A) Paysans et seigneurs.

Les villages médiévaux apparaissent au Xè siècle. Dans les seigneuries, les paysans sont soumis à des seigneurs dans le cadre de leurs propriétés les seigneuries. Ils travaillent durement et leurs conditions de vie sont difficiles. Les seigneurs vivent dans des châteaux forts et imposent leurs lois aux paysans.
Repère : la naissance du village médiéval : Xè siècle.

B) La féodalité.

Les seigneurs sont liés entre eux par la féodalité. Les seigneurs les plus puissants ont des vassaux. Le plus important des seigneurs est le roi, il est sacré par l’Église.
Du Xè au XVè siècle, les rois de France, d'abord faibles, vont peu à peu agrandir le royaume et renforcer leur pouvoir face aux grands seigneurs.
Repère : l'affirmation du pouvoir royal du Xè au XVè siècle.

C) La place de l’Église.

Au Moyen Age, tous les européens sont croyants. L’Église impose ses croyances et ses règles sociales. Le Pape en est le chef.
L’Église est riche et puissante. Les évêques, les abbés ont de vastes seigneuries, ils construisent de magnifiques églises ou cathédrales, en style roman, puis en styles gothique.
Repères :
Les églises romanes : Xè-XIIè siècles
Les églises gothiques: XIIè-XVè siècles.

D) L'expansion de l'Occident.

Du XIè au XVè siècle, l'Occident chrétien se développe et s'étend. Cette expansion est d'abord économique avec le développement du commerce et des villes. Les bourgeois prennent parfois le pouvoir et créent des communes. Lors des croisades, les chrétiens d'occident cherchent à étendre leur religion contre les musulmans.
Repère : La première croisade : 1096-1099.

III – Des civilisations africaines.

Du VIIIè au XVIè siècle, plusieurs civilisations africaines se sont développées comme l'Empire Songhaï ou l'Empire du Mali. Dirigées par des rois, elles ont fondé leur richesse et leur puissance sur le commerce, notamment avec le monde musulman.. Leurs productions artistiques sont très importantes.
A la même époque, la traite des esclaves se développe entre africains, et entre africains et musulmans. Elle a fait des millions de victimes.

Le Moyen Age se termine au XVè siècle avec le premier voyage de Christophe Colomb en Amérique en 1492. On entre dans l'époque moderne.

2ème partie : vers la modernité.

I – Les bouleversement scientifiques et intellectuels.

Entre le XVe et le XVIIe siècle, l’Europe connaît des bouleversements culturels, religieux et scientifiques qui donnent une nouvelle vision du monde et de l’homme.

A) Les grands voyages de découverte.

Dès la fin du XVè siècle, les européens partent à la découverte du monde en faisant de grands voyages. Presque tous les continents sont désormais connus. Les européens conquièrent de vastes empires, le commerce devient mondial, mais ils anéantissent les populations et les civilisations amérindiennes.
Repères :
- premier voyage de Christophe Colomb, 1492.
- voyage de Magellan : 1519-1522.

B) La Renaissance.

C'est une période de transformation intellectuelle et artistique qui marque une rupture avec le Moyen Age. Les artistes, soutenus par des mécènes, s'intéressent à d'autres domaines que la religion, s'inspirent des œuvres de l' l'Antiquité, font des portraits, des paysages, utilisent la perspective. Née en Italie, la Renaissance se diffuse ensuite en Europe.
Repères : XVè-XVè siècles

C) Les réformes religieuses.

Au XVIè siècle, un moine allemand, Luther, critique l’Église et fonde une nouvelle religion chrétienne, le protestantisme. Il refuse l'autorité du pape. Cette religion « réformée » se développe rapidement en particulier en Europe du Nord.
L’Église catholique se lance alors dans la lutte contre le protestantisme et se réforme elle-même, par exemple lors du Concile de Trente.
Mais l'Europe chrétienne reste durablement divisée et des guerres de religion éclatent.
Repère : le siècle des Réformes et des guerres de religions : XVIè siècle.

D) La révolution de la pensée scientifique.

Aux XVIè et XVIIè siècles, les savants remettent en cause les croyances et les traditions. Ils s'appuient sur des méthodes et des outils scientifiques. Ils échangent entre eux et les connaissances se diffusent, notamment grâce à l'invention de l'imprimerie. Ils sont souvent condamnés par l’Église.

II – L'émergence du « roi absolu » en France.

A) Les difficultés de la monarchie.

Au XVIè siècle, les guerres de religion touchent aussi la France et affaiblissent le pouvoir royal, menacé aussi par les grands seigneurs. Pourtant, Henri IV réussit à restaurer la paix et à rétablir son autorité.
Repère : l'édit de Nantes : 1598.

B) L'absolutisme royal.

Au XVIIè siècle, Louis XIV s'impose définitivement aux grands seigneurs. Il fait des conquêtes, gouverne seul, fait construire à Versailles un magnifique château qui lui permet de surveiller la cour. On parle de monarchie absolue et droit divin.
Repère : le règne de Louis XIV : 1661-1715.

L'époque moderne n'est pas encore terminée. Elle se poursuit jusqu'à la Révolution française, en 1789.

Pièces jointes

Télécharger le document à compléter

Notions essentielles

Les notions du programme d'histoire de 6ème doivent être revues.

Moyen Age : période qui s'étend de la fin de l'Antiquité jusqu'au XVè siècle caractérisée notamment par la puissance de l’Église, la féodalité, l'affirmation du pouvoir royal en France.
Epoque moderne ou Temps modernes : période qui s'étend du XVè siècle jusqu'à la Révolution française. Elle est marquée par de grands changements qui se sont affirmés jusqu'à nos jours : des échanges mondiaux, les progrès scientifiques, la diffusion de l'information et des connaissances, de nouvelles pratiques artistiques...
Renaissance : période de renouveau de l'art italien aux XVè et XVIè siècle qui correspond à de profondes transformations intellectuelles et artistiques en Europe.
Grandes découvertes : du XVè au XVIIè siècle, période des grands voyages pour découvrir le monde comme celui de Christophe Colomb ou le tour du monde de Magellan
Monarchie : gouvernement par un roi.
Monarchie absolue : le roi décide seul, détient tous les pouvoirs, et affirme souvent les détenir de Dieu (« droit divin »).
Religion : ensemble de croyances et de pratiques destinées à rendre hommage à des divinités.
Islam : fidèles qui croient en un dieu unique, Allah, et en son prophète, Mahomet.
Christianisme : croyance en Dieu et en Jésus-Christ.
Catholiques : chrétiens d'Europe de l'Ouest fidèles au Pape et à l’Église.
Orthodoxes : chrétiens d'Europe de l'Est, dont le chef est le Patriarche. Leurs croyances sont proches des catholiques mais leurs pratiques religieuses sont différentes.
Protestants : chrétiens qui refusent l'autorité du Pape et qui suivent l'enseignement de Luther ou Calvin.